N° entreprise :

0409625060

+32 (0) 2 537 94 06
educs@lillamonod.be
Rue du Prévôt, 26
1050 IXELLES
Dons
BE97 000 0009264 49
 

Petite histoire du Foyer

Foyer Lilla Monod / Petite histoire du Foyer

Notre histoire est notre base de lancement vers l’avenir

Du « Refuge » au « Foyer Lilla Monod »

01Les premières années

Notre Foyer a été fondé sous le nom « Le Refuge » en 1882 par quelques dames protestantes en vue de venir en aide à des jeunes filles en difficulté. Il occupait deux maisons attenantes aux n° 59 et 61 de la chaussée de Vleurgat.

Il s’agissait alors d’une maison fermée. Les pensionnaires ne sortaient jamais, pas même le dimanche. Leurs occupations étaient soigneusement réglées, du soir au matin. L’instruction était donnée sur place ainsi que les offices religieux. La discipline y était sévère.

En 1903, suite au délabrement de ces bâtiments, le foyer fut déplacé à son emplacement actuel, spécialement construit à cette fin au 26 de la rue du Prévot. Dans ce nouvel immeuble, chaque pensionnaire a droit à sa propre chambre. Un véritable luxe pour l’époque.

 

02Période des 2 guerres

Une nouvelle présidente fait son apparition en 1919 : Madame Lilla Monod. Cette forte personnalité, multi-diplômée, enseignante retraitée et qui a tenu tête à l’occupant au point de passer devant le conseil de guerre allemand en 1917, va profondément modifier le fonctionnement du foyer. En effet, il devient, en 1923 une institution semi-ouverte et un véritable enseignement primaire est organisé dans l’enceinte du foyer. Les jeunes filles sont bientôt autorisées à travailler au dehors

Durant la seconde guerre mondiale, le foyer abrita 8 jeunes juives pour les soustraire à l’occupant. Une grande solidarité avec les anciennes permit de modérer les conséquences des restrictions consécutives à la guerre.

03Nouveau nom, et jusqu'à nos jours

En 1954, le régime de semi-liberté devient officiel et les jeunes commencent à fréquenter les établissements d’enseignement publics.

L’Assemblée Générale de 1957 décide de modifier le nom de l’institution en « Foyer Lilla Monod ».

A noter aussi le soutien reçu dès 1886 de la famille royale et la visite de la reine Fabiola au Foyer en 1972

Depuis lors, les différentes personnes qui se sont succédées au service du Foyer ont toutes contribué, chacun dans son domaine, à développer notre action et nous sommes bien décidés à continuer dans cette voie avec l’aide de tous, sympathisants, anciennes, donateurs institutionnels ou non.

Auteur et source

Ecrit par Alain Chainiaux  – Source : E-M Braekman « LE REFUGE « Foyer Lilla Monod » – Tiré à part du Bulletin IX- 3 de la société d’Histoire du Protestantisme Belge – Bruxelles – 1982